Des scientifiques réactivent des cellules de cerveaux de porcs morts

Des chercheurs sont parvenus à rétablir certaines fonctions neuronales dans des cerveaux de porcs morts depuis quatre heures, selon une étude publiée mercredi dans la revue « Nature ».

L’expérience ressemble au début d’un film de science-fiction : des chercheurs sont parvenus à rétablir certaines fonctions neuronales dans des cerveaux de porcs morts depuis plusieurs heures, une expérience qui pose de nombreuses questions éthiques.

Publiée mercredi 17 avril dans la revue Nature, cette étude à laquelle le New York Times consacre un long article est toutefois très loin de prouver qu’il est possible de ressusciter d’une mort cérébrale. En effet, les chercheurs insistent sur le fait qu’ils n’ont repéré dans les cerveaux étudiés « aucune activité électrique qui serait le signe de phénomènes de conscience ou de perception ». « Ce ne sont pas des cerveaux vivants, mais des cerveaux dont les cellules sont actives », assure l’un des auteurs de l’étude, Nenad Sestan.

Selon ce chercheur à l’université de Yale (États-Unis), ces travaux montrent « qu’on a sous-estimé la capacité de restauration cellulaire du cerveau ». En outre, ces résultats laissent penser que la détérioration des neurones « après l’arrêt du flux sanguin pourrait être un processus de longue durée et non rapide », selon un communiqué de Nature (Source: Le Monde).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux