Bioéthique : ce que prévoit le projet de loi

«Libération» s’est procuré le projet de loi qui veut étendre l’accès à la PMA à toutes les femmes. Le texte est en cours d’examen au Conseil d’Etat et devrait être présenté en Conseil des ministres fin juillet.

Sérieux, austère, pointilleux, et au final très réglementaire. Lourd de 32 articles, le projet de loi sur la bioéthique, que Libération s’est procuré, manque un peu de… vie. Que reste-t-il du rapport du député Jean-Louis Touraine (LREM) destiné à servir de support au projet de loi bioéthique ? Le souffle de décrassage et de levée des interdits n’est plus franchement là. Qu’en est-il même de l’esprit qui se voulait ne pas être «trop frileux», selon les mots de l’auteur du rapport. Voilà un projet certes important et utile, mais il reste d’inspiration très «paternaliste».

Si un grand pas va être franchi avec l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, en couple (hétéro ou homo) ou célibataire, le détail des articles de cette loi semble surtout obéir à un «désir d’apaisement» souhaité par le président de la République ainsi que par sa ministre de la Santé… Tant et tant qu’étrangement, l’Inter-LGBT, qui devait faire de la marche des fiertés prévue ce samedi une fiesta (enfin la PMA pour toutes quand même !), s’apprête à défiler sous le mot d’ordre : «Filiation, PMA : marre des lois a minima !» (Auteurs: Eric Favereau et Catherine Mallaval via Libération).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux