Penser l’après : Sciences, pouvoir et opinions dans l’après Covid-19

Depuis le début de la pandémie, on entend parler dans les médias de SARS-CoV-2, de R0, de tests PCR, de tests sérologiques, d’hydroxychloroquine… Le coronavirus met la science à la une des journaux et a réduit les actualités sportives et culturelles à zéro, ou presque.

La communication scientifique bat son plein parce que le virus a soudain rapproché le gouvernement des communautés scientifiques. Le 11 mars 2020, le gouvernement crée un Conseil Scientifique de sept membres présidé par le Pr Delfraissy pour éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au coronavirus. Deux semaines après, il met en place un Comité d’analyse recherche expertise (CARE) de douze chercheurs et médecins, présidé par la prix Nobel et virologue Françoise Barré-Sinoussi, pour conseiller l’exécutif sur la gestion de l’épidémie et les essais cliniques en cours (Auteure: , philosophe, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, via The Conversation).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux