Covid-19: le Conseil scientifique favorable à la conservation des données

L’arrivée d’une seconde vague de contaminations à l’automne est « extrêmement probable » selon le Conseil scientifique qui juge « essentiel » de conserver les données de santé recueillies pendant l’épidémie. Mais l’Ordre des médecins s’inquiète de cette mesure, pour des raisons de confidentialité.

Le Conseil scientifique chargé d’éclairer le gouvernement sur le Covid-19 juge « extrêmement probable » une augmentation de la circulation du coronavirus à l’automne, et préconise donc de conserver les données de santé recueillies pendant l’épidémie.

L’Ordre des médecins a exprimé sa « vive inquiétude »

L’allongement de la durée de conservation de ces données (qui permettent de détecter et isoler les contacts de personnes malades) est prévu par le projet de loi sur la fin de l’urgence sanitaire, débattu au Sénat à partir de lundi 22 juin (Source: Ouest-France).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux