Auditionné par des députés et des sénateurs, le président du Conseil scientifique a évoqué une question sociétale et “quasi éthique” qui s’impose désormais à la France.

Malgré ses préconisations dures, Jean-François Delfraissy déclare en avoir “assez”, comme tous les Français, des restrictions imposées en raison de l’épidémie de Covid-19. Lors d’une audition à distance par un ensemble de députés et de sénateurs ce jeudi, le président du Conseil scientifique a abordé plusieurs sujets liés à la crise avec une certaine franchise, notamment la question de la préservation de nos aînés (Auteur: Jules Pecnard via BFM TV).

Lire la suite

Voir aussi à ce sujet l’entrevue de François de Closets sur RMC: