La vaccination contre le Covid-19 commencera dimanche en France et ce sera par les Ehpad. Sollicité, le Comité consultatif national d’éthique a rendu ce lundi son avis. Il invite en particulier à “faire preuve de vigilance dans le processus de recueil du consentement à la vaccination des personnes vulnérables”.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, avait saisi, il y a un mois, le Comité Consultatif national d’éthique (CCNE), pour définir un cadre éthique à la politique vaccinale de lutte contre le SARS-COV-2 et plus particulièrement sur le difficile recueil du consentement dans les Ehpad.

Dans son avis, le Comité Consultatif national d’éthique estime, avant tout, que l’urgence de la mise en place de cette campagne de vaccination ne doit pas faire oublier certains principes éthiques de la médecine, et notamment ceux liés “au respect des principes  d’autonomie et de consentement” (Auteure: Hélène Chevallier via France Inter).

Lire la suite

Lire la réponse à la saisine du CCNE

Sur le même sujet:

Tribune: Se vacciner ou non, un choix impossible pour les «oubliés de la vaccination» (Emmanuel Hirsch dans Libération, 29.12.2020)

Transparence, éthique, priorités : qu’est-ce qui définit la stratégie vaccinale? (France Culture, 22.12.2020)